Chocolat

Chocolat

Un film de la réalisatrice française Claire Denis

Année : 1987

Avec : Isaach De Bankolé, Giulia Boschi, François Cluzet, Jean-CLaude Adelin, Cécile Ducasse, Mireille Perr.

Durée : 1h 45min, sorti en France le 18 mai 1988

Le jeudi 31 janvier 2008 à 20h au cinéma Plazza Victor Hugo de Besançon

Chocolat a été présenté au Festival de Cannes, nommé aux Césars et acclamé par la critique américaine

Note APACA :

Premier long métrage de Claire Denis, ce film nous plonge dans une africaine de la colonisation avec un huit clos oppressant et dense. Le film est tenu par des acteurs débutants qui ont depuis exprimé tout leur talent. Des paysages superbes du Nord Cameroun qui nous envoutent réellement. Un film a voire et à revoir.

Synopsis :

Autrefois, quand elle était petite, France aimait se retrouver seule avec Protée, le boy noir de la famille. Il lui écrasait des fourmis sur ses tartines et ça croquait sous la dent ! Et puis, lorsque Marc, son père, était en tournée dans la brousse et que, certaines nuits, les hyènes, dehors, se faisaient menaçantes, la fillette allait se réfugier dans le lit de sa mère et Protée restait sur le seuil de leur chambre, pour les protéger. Avec Protée, France et Aimée, sa maman, n'avaient jamais peur et pourtant leur grande maison était bien isolée dans cette région du Cameroun, où les Blancs étaient si rares.

Un jour, un avion est tombé en panne et ses passagers sont venus habiter la maison. Certains, Delpich, surtout, un ridicule petit planteur, étaient brutaux avec les serviteurs noirs et France n'aimait pas que Protée, toujours respectueux, soit victime de leur méchanceté. Une nuit à bout Protée s'est battu avec l'un d'eux, Luc, qui rêvait provoqué. A cause de cette rixe et surtout parce que Maman, cette même nuit, oubliant un instant le serviteur, avait découvert et sollicité, en vain, l'homme, Protée a été chassé de la maison et relégué à la maintenance du générateur. France, peinée, le rejoint et pour la dernière fois, sans se plaindre, Protée va exécuter un ordre de la petite : poser sa main sur un tuyau brûlant. De confiance, France en fait autant et hurle de douleur tandis que Protée, enfin libre, disparaît dans la nuit

France est maintenant une jeune fille et le Cameroun où elle revient, en pèlerinage, est devenu indépendant. Elle a l'impression de n'être qu'une touriste : le pays de son enfance est bien loin. France se sent comme lorsqu'elle était enfant et déçue, chocolat !

^  top

Partager